Voir tous les essais

Dossier de presse AXA Fosh - Mutation

Télécharger le dossier de presse en PDF

Exposition du 28 Juin au 15 Septembre


Portrait de Christophe GUERY, photographe

Christophe GUERY est un photographe qui nous parle de l'homme d'aujourd'hui, à travers les territoires que cet homme aménage, se construit et habite.
Dans son œuvre, la mer et l’architecture béton occupent une grande place, peut-être parce qu’elles sont toutes deux à la mesure et à la démesure de l’homme.
Photographier l’homme sans le montrer, le mesurer à l’échelle « Play-mobil » de son territoire, voilà le fil rouge de son travail artistique.
Christophe GUERY a découvert, adolescent, la photographie. Il a passé sa jeunesse à regarder son environnement pour en faire des images. Puis, pendant vingt ans, il a laissé de côté son objectif, laissant son regard voir, mûrir et interroger le monde sans traces ni empreintes visuelles. Apiculteur, il s’est consacré aux abeilles, accompagnant leur transhumance, déplaçant les ruches de nuit. Avec elles, il a appris, en nomade, à bouger et à se déplacer. Avec elles, il a appris, aussi, à explorer et exploiter les ressources d’un territoire.
Christophe GUERY puise son inspiration dans le monde d'aujourd'hui, l'histoire de la photographie, la peinture, le cinéma, la psychanalyse et la spiritualité. Vivre le temps, choisir et assumer son mode d’existence, s’adapter et concrétiser son désir, sont la charpente de sa liberté intérieure et de son autonomie de « regard photographique porté sur ce monde ».
Christophe GUERY travaille par séries pour révéler la beauté et la lumière, essentiellement en argentique, aux formats panoramiques ou 6x7, en N.B. et en couleurs. Il se laisse appeler par les lieux qu’il photographie, pour en vivre les frontières et les limites, les ouvertures et les fermetures. Un travail patient et sans fin.
Christophe GUERY propose aussi ses services aux collectivités locales, aux entreprises et aux associations sur le thème de la mutation, et bien sûr pour son regard sur le béton.

Quelques unes de ses dernières expositions personnelles et collectives :

  • Festival Barrobjectif en Charente en 2017
  • Festival Plein Format en Savoie en 2017
  • Musée Pierre Noël à St Dié des Vosges en 201
  • alerie Domus à Lyon en 2015

Il sera présent en voisin à La Bâtie à St Laurent d'Agny en septembre prochain pour la grande exposition "Noir et Blanc" regroupant sculptures, gravures et estampes, photographies et peintures.

VISUELS DISPONIBLES

Libres de droits uniquement pour l’illustration d’un article de presse consacré à l’exposition "MUTATION" de Christophe Guery - Mention obligatoire pour toutes les images
© Christophe Guery


Présentation de l’exposition « Mutation »

 

Cette exposition « Mutation » revient, pour le révéler, sur un moment fort de la vie lyonnaise qui a impressionné les habitants de la ville : la déconstruction des prisons et la reconstruction du quartier Perrache.
Il ne s’agit pas d’un reportage avant/après, mais d’une succession de visites de chantier pour saisir ce temps de confusion/projection où tout se détruit et se reconstruit.
Pour Christophe GUERY, cette « béance » nous parle de notre société avec ses mutations si stimulantes technologiquement, mais parfois si écrasantes humainement. Il y voit comme un déplacement de frontières extérieures bien visibles, qui interrogent ces frontières invisibles en nous et dans notre société : bougent-elles également ?
Dans la scénographie présentée à l'Espace Axa Foch, Christophe GUERY répond à cette question en poursuivant sa réflexion sur l'interaction entre ses photos et le lieu qui l'accueille.
L'espace est, ici, appréhendé de manière singulière, en jouant sur la lumière des magnifiques lampadaires et sur la transparence des vitres. Christophe GUERY y crée un espace neuf qu’il tente d’habiter et qu’il nous propose de partager.
La composition classique de ses images s'appuie ici sur la force constructive des éléments architecturaux, mais offre au final, non un décor, mais un paysage indéfini, quasi monochrome parfois.
Pour le support, Christophe GUERY a choisi le papier de soie dont la légèreté révèle la fragilité mais aussi la transparence et le mouvement, si éloignés de la dureté du béton des constructions qu'il fige un instant. Il nous emmène ainsi dans une « architecture flottante »
La rigueur du récit, tout au long de l’exposition, est abandonnée au profit de la souplesse, de la suggestion, pour laisser apparaître l'homme dans sa force, tout autant que dans sa fragilité.
s de Christophe GUERY face à notre société en mutation : la quête de la place de l'homme, la peur, l'enfermement, l'errance...

 
 

La parole à Christophe GUERY

 

Mutation L'alliage du béton et de la soie

"La question du monde moderne, c'est vraiment l'humanité... Jacques Tati avait tout compris."

La photo n'est pas le réel mais présenter des images de constructions béton sur ce papier de soie si fragile rend hommage à cette réalité.
Ce papier permet de mettre en place une autre construction qui veut laisser le regardeur parcourir ce chantier, sans se laisser enfermer entre ces murs flottants et en percevoir néanmoins le rugueux et le lisse, l'effondrement et la reconstruction, la vulnérabilité tout autant que l'agressivité.
En même temps cette installation accentue la "poésie blanche", l'abstraction qui transparait et veut permettre à chacun d'être ailleurs, dans le silence de sa propre démarche.
La question du monde moderne est là sur ce chantier d'une prison écroulée, d'où surgissent déjà les premiers bâtiments de l'Université et des futures habitations et bureaux. Une histoire d'humanité, une histoire de murs. À travers des images crues, parfois voilées, souvent blanches le chantier se découvre, le bâti se transforme.
Et sur ce chantier "la vie grande ouverte" des hommes saltimbanques, aux langages si divers, travaillent à cette mutation architecturale tout autant que sociétale, pour que tombent des murs qui enferment et que naissent des murs qui accueillent.
Mais en ces temps de transition et d'errance, de murs qui séparent en voulant protéger les uns des autres, qu'en est-il de nos propres enfermements? Contradiction de notre société de surabondance et de manque abyssal, où l'Homme toujours cherche sa place.
Dans cette démolition des prisons de Lyon c'est tout d'abord la symbolique du passage de "l'obscur" à la "lumière" qui m'a attiré, sans trop d'illusion pour autant, car une autre prison plus moderne est née ailleurs.
Mais dans les faits, la question des murs est demeurée pour moi centrale, obsédante. Ces murs là et tous les autres.

Christophe GUERY

 
 

Proposition d’accompagnement photographique au changement

 

Vous êtes un acteur de la ville ou de l’immobilier ? Une entreprise de service, d’industrie ou de commerce ?

Christophe GUERY vous accompagne, avec son regard de photographe, pour vous aider à vivre les mutations qui sont les vôtres, en maîtriser les risques, et surtout révéler en chacun la force d’agilité.

Comment ?

  • En menant pour vous des reportages photographiques et en vous aidant à « voir » votre territoire tel qu’il mue et tel que vous l’aménagez, le construisez et l’habitez avec ses limites, ses frontières, ses murs, son espace.
  • Mieux, en mettant dans la main de vos concitoyens, collaborateurs ou usagers, un appareil photographique pour qu’ils portent sur leur territoire, dans des projets artistiques participatifs, leur propre regard et qu’ils partagent ainsi leurs impressions et leurs vécus.

Pourquoi cet accompagnement photographique au changement ?

Parce que notre société est en pleine mutation. Une mutation douce qui se fait à pas feutrés,sans rupture apparente, mais qui pourtant est là, bouleversante et dérangeante à vivre. Les villes, les quartiers, les zones résidentielles, les zones industrielles, les zones commerciales, les immeubles collectifs, les logements sociaux, les établissements scolaires, les établissements de santé, les bureaux... Tous nos territoires se redéfinissent et nous redéfinissent, bougeant nos frontières visibles et invisibles, repoussant nos limites.

Parce que poser son regard sur ces mutations extérieures par l’art et la photographie permet précisément de révéler ce qui impressionne, ce qui se détruit et ce qui se reconstruit en soi.

Parce que Christophe GUERY connaît, par son métier même, la mutation. La photographie a connu, ces vingt dernières années, une transition de l’argentique au numérique, et une révolution dans le mode de consommation des images qui, de leurs supports papier, ont envahi les écrans de nos ordinateurs, tablettes et Smartphones. Par ailleurs, Christophe GUERY a piloté, pendant 15 ans, une exploitation d’apiculture. Il a géré des milliers d’abeilles pour qu’elles soient « prêtes » au moment où les fleurs donnent leur nectar et leur pollen. Un métier d’observation, d’anticipation, d’agilité et de créativité qui lui permet d’appréhender les enjeux des villes comme des entreprises, de comprendre les tâches des hommes et de les photographier.

 
Vidéo Diaporama Mutation Accrochage Expo AXA Fosh Lyon

Télécharger le dossier de presse en PDF


Contact :
Julie Cherbut juliecherbut@laposte.net Tel. 06 95 34 82 65
78 Rue des Canuts 69510 RONTALON Coteaux du Lyonnais
Christophe Guery - Tel. 04 78 81 92 47 - 06 47 84 47 05
christophe.guery8@laposte.net - siret 42421510100017 - 9003A

https://www.christopheguery.com