Ailleurs

AILLEURS - C'est l'histoire d'une industrie qu'on n'aime pas voir, installée au bord de mer, et reliée à la planète par des milliers de bateaux. - C'est l'histoire d'une plage blonde, ses coquillages et ses palmiers, et les tankers toujours présents sur la ligne d'horizon, comme des fantômes. - C'est une histoire de raffinerie qui nourrit notre quotidien à tous. Nous sommes à Fos sur Mer avec ses sites Seveso et ses emplois, ses habitants et ses touristes… "Ces zones de mutation, "d'entre-deux", ont pour moi quelque chose de fascinant. Que deviendront-elles demain, comment évoluera cette région en fonction de notre consommation? Quelle place pour l'homme, la nature...? Aujourd'hui, je regarde. Je me souviens que depuis toujours la vie avance "de commencement en commencement"... Au cœur de ces territoires agressifs, le format panoramique 6x17 que je choisis nous parle des personnes d'ici et de nous. Mon intérêt demeure toujours l'Homme."

#industrie  #loisirs  #mer bleue  #pollutions

Jour de Pêche

JOUR DE PÊCHE Dans cet océan des grandes marées, animé par les pêcheurs à pied, il s'agit pour moi d'observer l'Homme dans ses "pas de côté" ses "échappées". Couleur et noir et blanc panoramique pour un temps de poésie, car il se vit là des moments hors du temps, en quête de silence, d'immensité, parfois même de non agir. Dans la solitude, en famille ou entre amis ils parcourent d'immenses étendues découvertes à la recherche de crevettes, palourdes, coques… équipés des mêmes outils depuis toujours, aux noms différents selon les lieux, sous le soleil ou le mauvais temps. Avec sa gestuelle inchangée, cette pêche d'un autre temps se transmet joyeusement dans un univers d'abstraction et de pragmatisme.

#haveneau  #territoires  #transmission

Les traces de l'homme

LES TRACES DE L'HOMME Rechercher l'Homme dans les traces de sa présence, parfois monumentale parfois discrète, interroge forcément sur sa cohabitation avec la nature qui, à de rares exceptions près, est toujours façonnée par l'homme et ses activités, utiles, indispensables, harmonieuses ou agressives. Cette première série évoque les interventions de l'homme sur la terre et sur la mer à travers les graviers, le sel, les huitres. Je choisis le format panoramique et le noir et blanc pour accueillir ce monde quotidien, technique et beau malgré lui. Des paysages graphiques naissent de ces quantités de matière "première" qui entrent dans notre consommation banale ou festive.

#entre deux  #travail des hommes

Enroulements

ENROULEMENTS La série "Enroulements" s'inscrit dans mon parcours des territoires ordinaires. Ces lourdes boules d'herbe, enrubannées de plastique, sont les nouveaux repères de notre agriculture contemporaine. Un nouveau repère qui marque le territoire, dans un voyage juste à côté, où le paysage devient pour moi architecture, et m'offre ces constructions monumentales, ces chaos effondrés, ces surfaces énigmatiques. Je reviens souvent, séduit par ce minimalisme parfois brutal des objets singuliers devenus présence esthétique gratuite, des "mastabas de Christo" spontanés.

#agriculture  #installations éphémères

Architecture Béton

ARCHITECTURE BETON Dans cette première série je fais le choix du noir et blanc pour cette architecture béton des 20° et 21° siècles au service de l'audace des lignes, pour en accentuer la rigueur, souligner la créativité, l'explosion de la lumière et mettre en valeur les courbes sensuelles. Les gestes architecturaux qui me parlent m'ont porté naturellement vers des lieux priants, d'habitation ou de monstration culturelle.

#abstraction  #lieux de vie  #spirituel

Architecture en mutation

ARCHITECTURE EN MUTATION "La question du monde moderne, c'est vraiment l'humanité… Jacques Tati avait tout compris." La question est là sur ce chantier d'une prison écroulée d'où surgissent déjà les premiers bâtiments des futures habitations. Une histoire d'humanité, une histoire de murs. A travers des images crues, parfois voilées, souvent blanches le chantier se découvre, le bâtiment se transforme. De murs qui enferment il veut devenir murs qui accueillent. En ces temps de transition et d'errance, de murs qui séparent en voulant protéger les uns des autres, qu'en est-il de nos propres enfermements? Contradiction de notre société de surabondance et de manque abyssal, où l'Homme toujours cherche sa place.

#chantier  #humanisme  #liberté  #lyon