Voir tous les albums dans #béton

Architecture Georges ADILON

ARCHITECHTURE GEORGES ADILON L'œuvre artistique de Georges Adilon, sculpture géante dans la nature, continue à vivre chez les Maristes de Lyon... Se glisser dans son architecture, en découvrir les fonctions pour l'accompagnement des élèves, les emboitements, les circulations, saluer l'arbre enlacé par la bibliothèque, arpenter les préaux… Pour Georges Adilon, l'acquisition du savoir est liée à la beauté. Dans son architecture dépouillée et lyrique on retrouve tout autant le béton brut monumental et la hardiesse de ses lignes, que la douceur des ovales et des courbes, pour ces espaces de savoir, sport ou spiritualité. Tout est là. La nature se discipline pour ne pas envahir mais reste lumineusement présente… Et l'œuvre se poursuit entre continuation et rupture, en vis-à-vis, dans la créativité de Marie ADILON.

Voir plus dans: Cartes Blanches

#architecture  #béton  #g.adilon

Architecture L'intervalle

ARCHITECTURE L'INTERVALLE Ma démarche pour cette carte blanche, était bien l'envie de faire vivre ce chantier au rythme de mes découvertes mais toujours en quête du geste architectural premier. Les différentes étapes ont donné lieu à des rencontres tour à tour acrobatiques, poétiques et presque irréelles devant l'Homme du chantier, devenu funambule dans un décor de théâtre, une mise en scène à la Decouflé mais aussi Centaure aux pieds de béton. Illusion… Être là, regarder, voler l'instant pour le faire revivre ensuite. Montrer l'aventure maintenant terminée et avancer vers une nouvelle vie, pour les bâtisseurs désormais sur d'autres chantiers, pour la salle qui palpite déjà de ses concerts et pour moi qui repars regarder ailleurs…

Voir plus dans: Cartes Blanches

#architecture  #béton  #lintervalle

Et si on regardait la mer à Marseille

ET SI ON REGARDAIT LA MER À MARSEILLE Depuis des années ce trait de côte en béton de Marseille me fascine. Ce béton ! Dans mon travail je le regarde à travers l’architecture des XX et XXI siècles où il porte toute la spiritualité contemporaine, et les audaces de l’habitat nouveau. Ici il se fait, face à la mer, protection de nos espaces et accueille des moments de rencontre comme suspendus. Regarder la mer, se dorer au soleil, pécher, dormir ou même téléphoner. Saluer ce David en creux dans le béton, tourné vers la ville et la Méditerranée. Plus loin, notre regard se perd sur l’horizon lumineux ou embrumé, se pose sur les îles, s’évade…

Voir plus dans: Portfolio

#béton  #marseille  #mer